décès de Michel Prévôt

2013-soulosse-dc-prevot-michel.jpgC'est avec beaucoup de courage, sans une plainte, qu'il lutté contre la maladie qui aura été plus forte que sa rage de vivre. Accompagné jusqu'à ses derniers instants par sa compagne, Annette Begel, attentive au bien être de son compagnon, chez qui il a passé ses derniers moments à Tendon, Michel Prévôt s'est éteint sur ses terres, au centre hospitalier de Neufchâteau, entouré de tous ceux qu'il aimait. 
C'est à Rouceux que Michel avait vu le jour le 7 février 1938. En 1964 il épousait Marie Thérèse Thevenot et le couple s'installait dans notre village. Trois enfants, Pierre-jean, Françoise épouse Baltard et Laurent venaient égayer leur foyer. Un cercle familial agrandi par la naissance de six petits enfants que le défunt aimait à retrouver. Michel, électricien à la SNCF, était un homme de la nature. Il nourrissait trois passions dans sa vie, la chasse -il avait d'ailleurs encore tué un sanglier il il y a quelques semaines lors d'une partie de chasse avec son fils Pierre-Jean-, il aimait également taquiner le poisson dans les rivières du territoire et surtout il aimait à produire les légumes de son grand jardin. Un homme de la nature, toujours le sourire aux lèvres et un mot amical pour chacun de ceux qu'il côtoyait. Un home qui aimait la vie en société et n'hésitait pas le moment voulu de s'investir pour la collectivité. Il avait éta président de la société de chasse de Soulosse-Fruze, vanat d'abandonner en raison de ses ennuis de santé. La crémation se fera dans la stricte intimité familiale. Sincères condoléances.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site