Aïe aïe, aïe ...

A PUNEROT : Dans sa vie il y a des cactus !

 

Aïe Aïe Aïe... Qui s'y frotte s'y pique ! Les cactus ont la cote de la famille Corrazza. Tombés tout petits dedans, que ce soit Patrick ou sa soeur, ils ont chopé le virus. Virus des plantes succulentes, qu'ils ont également transmis à toute la famille ! On pourrait penser alors que les fleurs sont ce qu'elles suggèrent : comestibles. Eh bien qu'on ne s'y trompe pas ! Les cactus, au nombre de plus de vingt cinq mille espèces à travers le monde entier ne se mangent pas, mais ont une sacrée cote auprès du public qui a créé de nombreuses associations.celle dont fait partie la famille Corrazza sévit dans le Grand Est de la France. Des plantes qui, même si elles mêmes se gavent d'eau pour survivre en milieu aride et sec, ne sont pas à déguster mais à regarder, à bichonner. Comme pour les objets rares, les amateurs étaient de bon matin dans la grange de Patrick reconverti "Mafleur" pour ses activités. Une belle présentation de différents spécimens, plus rares les uns que les autres, mais avec un piint particulier pour l'un des pots, présentés par un Colmarien, une espèces dont les piquants sont tous tourneboulés. Une espèce de cactus Tortillard qui fait la fierté de son propriétaire. une présentation originale, que vient renforcer quelques stands riginaux de peinture sur pots de fleurs, de couture originale, bref de quoi interesser le public qui s'est plutôt réservé la dimanche.

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site